Press Today

Les industries culturelles et créatives à l’agonie

M.R.-Avec 6350 entreprises et environ deux milliards de dollars de revenus annuels, les industries culturelles et créatives représentaient près de 4,75% du PIB du pays en 2015. Mais depuis, la crise et l’explosion du Port de Beyrouth sont passés par là. Comment sauver la créativité libanaise? Éléments de réponse.Donner une voix aux industries culturelles et créatrices (ICC), et les soutenir, c’est l’objectif de la présentation mercredi d’une étude élaborée par l’Institut des Finances Basil Fuleihan sur leur contribution économique. Financée par l’Agence française de développement (AFD), l’étude fournit une radiographie aussi précise que possible d’un vaste secteur, englobant tant l’édition, le cinéma, la musique, les arts plastiques, les arts vivants, que la mode, la joaillerie ou la publicité.
Lire l’article